24 March 2007

Pourquoi ne pas voter Libéral – Dernière salve

Dans cette trop courte série, j’ai essayé d’exprimer mon opinion sur le gouvernement libéral sortant. Voici mes dernières pensées avant l’élection. Au début des élections, j’ai fait la liste des sujets à aborder, mais j’ai vite réalisé que je devrais écrire un article aux 3 jours et je n’ai pas pu tenir ce rythme. Voici les sujets non abordés.

Grèves des employés de l’État – Réingénérie de l’État

Simple ici: le gouvernement a choisi d’imposer aux employés de l’État des conditions de travail plutôt que de les négocier. Et quel réingénérie, tout ce qu’on a pu voir c’est un nouveau site web du gouvernement du Québec.

Augmentations des prix de l’électricité

Depuis que les libéraux sont au pouvoir, le coût de l’électricité est monté en flèche. Cela a pour avantage de ne pas nous faire gaspiller trop d’énergie, mais ça a aussi pour effet de grimper le coût de la vie.

Baisses d’impôts

Les ont-ils baissés? non.

Nouveau casino

Ce projet est tombé à l’eau, il ne l’aurait pas du. Cela aurait été un projet qui aurait revitalisé ce coin de la ville qui, malgré sa proximité avec le centre-ville, est sous exploité. Bien que le jeu est un problème grave, amener le casino sur l’ile ne le rendra pas plus accessible. On pourrait par contre en limiter les heures d’opérations: forcer les gens à rentrer chez eux: là on parle de méthodes pour limiter le jeu compulsif!

Localisation du CHUM – Immobilisme

Avait-on besoin de tout ce temps pour faire ce choix? Et pourquoi deux hôpitaux universitaires dans la métropole?

Mont Orford

Ne commençons pas à dilapider les biens publiques pour les amis du partis.

Délais de présentation d’un plan vert

Si l’environnement avait vraiment été une priorité du gouvernement, il n’aurait pas attendu après Ottawa pour agir. Cessons de parler et passons à l’action. C’est aujourd’hui qu’il faut faire les actions qui sauverons demain.

Attente latente des offres d’Ottawa

Les libéraux ont été passifs, constamment en attente d’Ottawa. Quand c’est un gouvernement du PQ, au moins on passe à l’action et après on négocie avec Ottawa pour avoir de l’argent. Entre temps, le service est offert!

Conclusion

Pour conclure, les libéraux ont été une plaie ces 4 dernières années. Peut-être un autre gouvernement ne fera pas mieux, mais l’équipe de Jean Charest a démontré qu’ils n’étaient pas à la hauteur en ce qui concerne la gestion des crises et de l’opinion publique.

Comments (1)

  1. 25 March 2007
    Tester said...

    Employés de l’état: Le gouvernement représente le peuple, il n’a donc pas à négocier avec ses employés. Il le fait seulement par bonne grâce. Il a toute la légitimité pour décider que l’intérêt collectif est plus important que ceux de ses employés.

    Prix de l’électricité: ils avaient été gelé pendant des années par le PQ, il fallait qu’ils rattrappent un peu l’inflation et restent parmis les moins cher au monde.

    Impôts: les miens ont baissé, ahh tu en paies pas!

    Casino: On se plaint du gouvernement quand il ignore les groupes sociaux et corporatistes (syndicats, étudiants, etc).. Et on se plaint quand il ne les ignores pas!

    CHUM: ils ont bien fait leur devoirs, sans précipitation avant de faire un choix.

    Mont Orford: Tu savais que le PQ avait fait exactement là même chose avec Tremblant? Ahh non personne en parle. Ah oui et là même chose a été faite au mont-st-anne je crois aussi, non?

    Plan vert: mieux vaut prendre son temps et le faire correctement.

    Ottawa: négocier, ca veut pas dire déchirer sa chemise en public, ça veut dire parler. Charest a réussi à obtenir l’appuie des autres provinces (en particulier l’Ontario) dans ses demandes. Il a plus obtenu en 4 ans que le PQ dans les 8 années précédentes.

    Conclusion: Fait pas trop preuve de mauvaise foi en attaquant notre gouvernement!