15 March 2007

Silence imposé aux sites web pour la divulgation des résultats électoraux

Dans cette décision partagée de la cour suprême, il a été décidé que d’imposer le silence sur les résultats électoraux prime sur le droit à la liberté d’expression. Ça risque d’être un grand cauchemard à faire respecter car les techniques pour identifier la provenance des visiteurs d’un site web sont faciles à contourner, il deviendra ainsi difficile pour le site web d’un journal local de diffuser des résultats avant que tous les bureaux de votes soient fermés.

Or, ça n’affecte plus le Canada que le Québec car il n’y a que les Îles de la Madeleine qui sont dans un autre fuseau horaire. N’empêche, ce jugement marque un point tournant pour les futures soirées électorales!

Comments are closed.