20 June 2005

Mon royaume pour du pain!

J’habite pourtant au centre-ville de Montréal, et j’ai dû faire 5 dépanneurs (dont le dernier est à deux stations de métro de marche) pour trouver un pain blanc (pour tout dire de marque POM).

Normalement, il y a du pain au dépanneur de mon building, mais depuis quelques semaines, les étagère se vident le jour même de la livraison. Je trouve ça quand comique d’être si proche de l’action de rien trouver un lundi soir…

Comments (5)

  1. 20 June 2005
    Tester said...

    C’est toute la différence entre le Québec et la France qui s’exprime là! (En France, il y a des boulangeries a presque tous les coins de rues!!)

  2. 21 June 2005
    Mark said...

    En général, les livraisons de pains se font le mardi dans les épiceries. Ne serait-ce donc pas normal d’avoir un phénomène de "rareté" la veille de la livraison? :P

  3. 21 June 2005
    Pierre-Luc Beaudoin said...

    Mark, c’est effectivement ce qu’on m’a dit mardi au bureau. Ça diminue l’intensité du problème. Reste que comme Tester dit, si y’avait encore des boulangeries de coin de rue, ça serait moins pire! Mais faut pas oublier non plus que je suis échaudé par le dépanneur de mon building qui n’a souvent plus de pain le jour même de la livraison.

  4. 26 June 2005
    Leo said...

    Sauf que c’est pas du pain, même blanc (blanchit à quoi ?), que fait POM, c’est du bidule plein de trucs genre amidon de maïs modifié (rien de tel pour bien prendre du bide et des hanches).
    Il faut manger du pain noir, et non blanc, fait par un boulanger, un artisan, pas une usine.
    Tout un truc quoi… :-)

  5. 1 July 2005

    Si je demande du pain blanc, c’est que j’ai la maladie de Crohn et ma dietétiste me recommande présentement d’éviter les excès de fibre. D’où le pain blanc!