17 December 2006

L’utilisateur payeur

Je viens de lire un article sur Cyberpresse, où l’on apprend que la CAM, qui donne accès unique à tous l’île de Montréal, sera remplacé par un système de paiement basé sur la distance parcourrue. C’est un système déjà en place à Washington, DC notamment.

Je suis totalement en faveur de ce mode de paiement. Après tout, si j’ai choisi d’habiter plus près de mon bureau, je dois pouvoir en bénificier aussi dans le coût de mon transport en commun! Ainsi, quelqu’un habitant Lasalle et travaillant à Anjou (un peu sado-maso du transport à mon avis) devrait être pénalisé qu’il prenne l’auto ou le métro. Mais bon, le plus important dans cette annonce, c’est que ça voudra dire un meilleure financement du réseau: il faut arrêter de ce faire à croire que le métro ça coûte rien. Il y a un coût rattaché et ce sont les usagers qui doivent le payer, pas les automobilistes. Car si un jour on élimine complètement les voitures, qui payera?

Comments (4)

  1. 17 December 2006
    Francois said...

    Je suis egalement generalement d’accord avec l’idee d’augmenter un peu le tarif pour avoir un meilleur financement. En fait, je prefere peut etre l’idee des zones, comme Paris, Boston, etc… C’est a dire tu achete ta CAM pour un certain nombre de transfert de zones. Comme on peut garder a bas prix le centre ville où tu veux vraiment inciter l’usage du transport en commun. Le metro vieilli et oui ça coute cher, mais les couts seraient encore mieux amortis avec un accroissement des usagers. rappelez moi la derniere campagne publicitaire tele du metro ??

  2. 18 December 2006
    Vincent said...

    C’est complètement ridicule comme idée! Le métro de Montréal n’est pas assez orienté vers le centre pour permettre l’application d’un tel principe de zone. Par exemple, si quelqu’un ne fait que circuler sur la ligne bleue, il doit payer plus cher car il est loin du centre-ville?

    Ils parlent aussi d’augmenter le prix aux heures de pointes, ce qui est aussi ridicule.

    Il y a déjà assez de problème à trouver des usagers pour le transport en commun, s’il faut les saigner au max, ça donne quoi?

    C’est aussi ridicule comme le coût marginal d’un usager est presque nul. Si le métro doit se rendre anyway à Honoré-Beaugrand, à quoi bon faire payer plus cher les gens qui débarquent à mi-chemin?

    On décourage davantage les gens qui habitent en périphérie, les moins bien couvert par le réseau et ceux qui ont justement besoin d’être convaincu d’utiliser le transport en commun.

  3. 18 December 2006
    squidy said...

    T’as un peu raison, après avoir lu le commentaire de François, je me disais que le métro vas pas assez en périphérie pour que certaines zones soit considérées comme pas au centre. Alors la solution par station serait plus adéquate.

  4. 3 January 2007
    Supernova said...

    Daccord avec Vincent. La Ville n’a pas été planifiée ainsi. On ne peux pas découper la ville en ”arrondissements” comme a Paris car les lignes de métro ne sont pas conçues pour. Le moyen c’est la voie TOD (Transport oriented Developpement).