23 April 2006

Première journée de congé réussie

Je sais pas si vous êtes comme moi, mais 3 ou 4 fois dans l’année, ça me prend une journée de lâche. Et quand je dit lâche, c’est extrêmement lâche. Hier, pour la première fois de 2006, je ne suis pas sorti de mon bâtiment, je n’ai pas cuisiné (je n’ai mangé que des plats précuisinés), écouté la télé et des films… Bref, j’avais aucun effort mental à faire. Comme si dormir était le repos que mon corps demandait et que cette journée était le repos que mon cerveau demandait.

Ainsi, ce matin, je me réveille avec plein de volonté d’accomplir des tâches telles que la complétion de mes contrats, faire le ménage ou aller faire l’épicerie. C’est donc dire que ma journée de lâche a été une réussite!

Suis-je le seul à avoir besoin de ses journées de lâche?

Comments (1)

  1. 23 April 2006
    Vincent said...

    Le dimanche en général c’est ça pour moi. Là présentement, je suis évaché dans mon lit avec mon portable en essayant d’écrire un rapport. J’ai juste envie de rien faire.