25 February 2006

Des chercheurs auraient résolue le mystère derrière la maladie de Crohn

Certains d’entre vous qui me connaissent plus savez que je suis affecté par la maladie de Crohn. Je suis plutôt chanceux, car comparé à certaines personnes qui m’entoure également affecté par cette condition, mes symptômes sont plutôt minimes. Néanmoins, cette maladie a entraîné beaucoup de changements dans mes habitudes de vie.

Or, aujourd’hui sur Digg, j’ai vu un article portant sur la maladie! Quel bonheur, semble-t-il qu’une cause et l’origine des maux aurait été trouvé.

Crohn’s disease has become a prolonged enigma, the authors wrote, although it is considered by many to be a mixture of genetic predisposition and the effect of the body attacking its own immune system.

But Segal set out to test another hypothesis — that bacteria spreads and inflames the intestines due to lowered immunity in the body – and so he and colleagues took the unusual approach of inflicting trauma, in the form of biopsies and skin scrapings, to Crohn’s patients. He then observed how their white blood cells responded.

ScienceDaily: Crohn’s disease ‘enigma’ close to solved?

À partir de la définition du mot trauma, je peux affirmer que ces résultats semblent coïncider avec mon expérience personnelle. Jusqu’à ce jour, toutes mes crises on été déclenchées par une période de stresse intense. Ainsi, j’aurais causé un “trauma” à mon corps qui aurait mal réagit en s’attaquant lui-même et puisqu’il aurait de la difficulté à se réparer (voir le bout de l’article parlant des globules blanc), les maux perdurerait créant ainsi les symptômes de la maladie.

J’espère que cette découverte mènera à une nouvelle manière de prévenir cette maladie dégénérative et présentement incurable. Elle affecte tout de même 0,42 % des nord-américains (soit 1,4 millions de personnes).

Comments are closed.