25 September 2008

Quelques jours à Cambridge

Cambridge

Je travaille présentement au bureau de Cambridge. Ils ont vraiment un beau bureau et une belle ambiance (comparé au bureau de Montréal). Mais bon, les choses devraient changer dans les mois à venir pour nous aussi. :) Cambridge est vraiment une belle petite ville, j’aime beaucoup son aspect piétonier.

Marco's cooking

Hier soir, on est tous allé souper chez Guillaume, Géraldine, Will et Sjoerd. Marco était le chef. On a but du vin, camembert, salame sotto grasso, salame d’asino, une baguette et des Risotto flans (image ci-dessus). Une bien belle soirée. Jusqu’à date, la vie à Cambridge semble très agréable, mais je vais devoir consacrer un billet de ce blog aux étrangetées anglaises à coup sûr!

Spending some time in Cambridge

Cambridge

I am currently having a nice week working remotely from the Collabora’s Cambridge office.  They are enjoying a vast and cozy work place (compared to Montréal’s office), which makes me jealous.  Never the less, things should improve in the next months. :)   Cambridge is really nice, I am a big fans of pedestrian only cities.

Marco's cooking

Last night, we had dinner at Guillaume, Géraldine, Will and Sjoerd’s.  Marco was the actual cook.  We had wine, camembert, salame sotto grasso, salame d’asino, bread and Risotto flans (pictured above).  Quite a nice evening.

So far, life in Cambridge seems really nice but I’ll have to devote a post to English oddities.

24 September 2008

Un voyageur fréquent

Il y a des indices qui ne trompent pas pour savoir si on est un voyageur fréquent:

  1. Avant le vol, tu te demandes si le choix de film aura changé car franchement, tu as déjà vu tous les films du dernier vol.
  2. Tu sais exactement quoi ne pas emporter et comment accélérer les vérifications de sécurité *
  3. Tu as volé avec 4 différents lignes, quelques une plus d’une fois
    • Et tu connais biensûr laquelle offre la meilleure bouffe (Air France) et la pire (Air Transat)
  4. Un vol de 5,5 h pour Heatrow te semble court.
  5. Tu arrives juste à temps pour le décollage à l’aéroport.
  6. Et pour terminer, tu peux réciter les procédures de sécurité par coeur.

* D’ailleurs, ils devraient vraiment faire une ligne pour ceux dont c’est le premier vol.

Frequent flyer

It is quite easy to find out if you are a frequent flyer.

  1. You wonder if the movie selection will have been updated because you already have seen all the movies from your previous flights;
    • Just to find out that you also saw the new selection at home…
  2. You know exactly what to remove and how to speed up security checks*
  3. You have flown with 4 different carrier, some more than once.
    • And you obviously know which one have the best (Air France) and the worst (Air Transat) food.
  4. Flying 5,5 hours to Heatrow seems short.
  5. You arrive just on time at the airport.
  6. And finally, you can recite the security procedures video by heart.

* Speaking of which, they should really make a newbies lane

Update: apparently the past of fly is flown.

9 September 2008

10 days before Maemo Summit 2008

As it has already been pointed out, there are only 10 days left before the opening of Maemo Summit 2008. I’ll be attending this first summit with Marco Barisione, one of my colleagues from Collabora. We’ll both be presenting.

On Saturday September 20th at 15:30 for half an hour, Marco will introduce you to Telepathy, the framework used in the maemo platform for instant messaging and audio/video conferencing.

On Saturday September 20th at 16:30 for half an hour, I will introduce you to WebKit, the open source web engine. I’ll be explaining part of the internals and demonstrate how to use it in your Gtk or Qt application today (therefore this talk is oriented towards Gtk+ and Qt, which are toolkits  you can use to build applications for the maemo platform).

The summit is right after OSiM World, at headquarter of c-base in Berlin, Germany.  I hope to see you in great numbers at both our talks!

Schedule subject to changes, see the official wiki page for times and details.

21 July 2008

Avant d’oublier, je reviens de GUADEC 2008

Maintenant que je suis complètement de retour au rythme de mon fuseau horaire, je peux écrire sur mon voyage.  C’était mon premier voyage à GUADEC et ma deuxième conférence (la première étant l’excellente FOSDEM).  C’était super, j’y ai rencontré des gens sympas et appris beaucoup.  Les projets les plus intéressants que j’ai vu sont libcanberra (qui remplacera les sons systèmes), Soylent (navigateur de personne) et Banshee (la version 1.0 semble à point).

Il semblerait que je suis toujours un peu déprimé la première semaine après une conférence.  Pour paraphraser un ami avec qui j’ai voyagé: c’est comme si on était dans une colonie de vacances pour 1 semaine: on mange, voyage, bref, on passe le clair de notre temps ensemble… c’est normal de se sentir un peu seul au retour!

Istanbul est magnifique.  Cette ville est beaucoup plus remplie d’histoire que je n’osait l’imaginer.  La nourriture était excellente, dans tous les types de restaurants que j’ai visité.  Heureusement, la langue n’a pas été une grande barrière, peut-être à cause du petit livre de poche que je m’étais procuré. Je planifie visiter plus de la Turquie un de ces 4.  Vous pouvez voir mes photos ici.

Note: C’était mon premier voyage avec un Lonely Planet, à l’avenir, je ne pars pas sans lui!

Before it is too late for a post-GUADEC post

I am complete back in sync with my time zone now, I can write about GUADEC :)   It was my first GUADEC ever, and my second conf ever (the first being the excellent FOSDEM).  It was wonderful, I met lots of nice people and learned a lot.  The most promising projects I’ve seen were libcanberra (new sound library), Soylent and Banshee (I hadn’t tried the 1.0 release yet).

I seem to always be a bit depressed the first week after a conf.  As one of my fellow traveler said, it is as if we were in a summer camp for a week: living close, eating, traveling, doing all together… no wonder I feel a little depressed back home!

Istanbul was unbelievable.  It holds so much history, more than I even expected.  The food was exquisite, in all the restaurants I’ve been.   The language was too bad, given that I had a small handbook and barely left the tourist neighbourhood. I certainly plan to visit more of Turkey someday.  You can see my pictures here.

29 April 2008

La République Dominicaine

Comme l’hiver s’éternise, pourquoi ne pas aller passer la dernière semaine d’avril dans le sud! Profitant des rabais de fin de saison, je pars pour la République Dominicaine.

Or, semble-t-il que je suis parti pendant la semaine où il a fait 20 degrés, mais à mon retour il n’en faisait que 5: c’est pas grave, il en faisait 30 là-bas!

La République est un pays de 8 millions d’habitant tout près d’Haïti. On y parle l’espagnol. Mon hôtel était situé à Juan Dolio, à mi chemin entre la capitale, Saint-Domingue et la ville de La Romana qui est à 2 pas de Punta Cana. C’était un hôtel 4 étoiles bien que les accessoires auraient eu besoin d’être renouvelés: miroirs brisés, chaises de plage creusées… au moins il faisait beau et la nourriture était bonne!

Pendant le voyage, j’ai fait une excursion à Saint-Domingue et à l’île de Saona. La première excursion était une visite des principales attractions de la capitale: des grottes, le quartier colonial (où vivait le fils de Christophe Colomb) et des monuments. Du côté de l’île de Saona, c’était un voyage vers un parc naturel où le paysage est magnifique.

Seul gros bémol: l’hôtel était envahit de jeunes filles de 12 à 16 ans. Il y avait une compétition nationale de sport dans la région. Comme l’hôtel était une propriété du gouvernement, elles y logeaient gratuitement. Imaginez plus de 200 adolescentes sans supervision… bruit et cris dans les corridors, coups de téléphone la nuit et plus de crème glacée au buffet! À leur départ dimanche, l’hôtel était totalement vide. On était 50 clients tout au plus à “fermer” l’hôtel pour l’été.

Il a fait beau toute la semaine sauf dimanche où le temps était couvert: mais c’est pas grave après 6 jours de soleil, ça fait du bien un peu de repos. Je suis revenu un peu grillé mais pas tant que ça non plus: je ne grille pas rapidement.

Je me suis promis d’apprendre l’espagnol avant mon prochain voyage en Amérique latine, ça sera plus agréable et plus facile de communiquer dans des phrases ayant plus que 5 mots (en français, anglais ou espagnol).

Les photos sont ici.

4 March 2008

Mes impressions finales sur l’Europe

Je vais écrire pleins de petits détails que je n’ai pas pu parlé encore. En gros, je pensais que l’Europe était beaucoup plus verte que l’Amérique. Or, il y a des choses sur lesquelles ils nous battent à plat de couture (comme les trains en Allemagne, les toilettes à double flush en Belgique) mais sur d’autre points de vue, c’est pareil comme ici (pas de recyclage dans les lieux publiques) ou encore pire (les lois sur le tabacs sont “absentes”).

Je vais insister sur ce dernier point. J’étais persuadé que les idées d’interdiction de fumer venaient d’Europe. Or, semble-t-il, c’est américain. Presque partout où j’ai été en Europe, on pouvait fumer – dans les stations de métro, dans les restaurants comme dans les bars. Ça m’a fait un choc de remettre les pieds dans des endroits clos complètement embrumés.

Autre détail infiniment insignifiant: les sorties d’urgence sont affichées en vert comparativement au rouge ici. Il y a sûrement autant de bonne raisons de le faire en vert qu’en rouge, mais ça fait très différent.

Il y a bien sûr la forme des prises, mais surtout la position des interrupteurs. J’ai du demander à mes collègues de bureau comment on fait pour fermer les lumières… un peu gênant quand on cherche les interrupteur à hauteur d’épaule alors qu’ils sont à la ceinture.

Bref, j’avais des préjugés et plusieurs ont été brisés. Je suis revenu transformé. J’ai vu beaucoup de monde, beaucoup d’endroits (visité 3 pays). Ça n’a pas le choix de modifier un peu mes perceptions du monde!

Londres, prise 2

Big Ben de l’autre côté de la TamisePour revenir en Amérique, je devais passer par Bruxelles et Londres à nouveau. Rien de spécial à dire sur Bruxelles, je m’y suis reposé. Par contre, j’ai profité de mes 3 heures libres à Londres pour aller visiter Big Ben et faire un tour de grande roue.

À Londres, il y a une grande roue à vue panoramique nommée The London Eye. Il en coûte 16,00 £ (38,00 $) pour y monter pour 30 minutes. C’est un peu cher, la vue est assez époustouflante. De là-haut, je pouvais tout voir: Big Ben, Westminster, MI6, le Tower Bridge, la Tamise.

Panorama Londres

Je pense que j’ai été surpris par la richesse de la décoration de Big Ben. C’est un symbol très puissant de l’Angleterre pour moi. Et je n’ai pas été déçu!

Big BenLe London EyeMoi devant Big BenWestminster vue du London Eye