16 December 2006

Samedi de pluie

Comme c’est le troisième jour de pluie, j’était un peu tanné car j’ai pas mal épuisé les activités de jour de pluie. Je me suis quand même loué un volé pour faire le tour de South Beach. Il pleuvait un peu, mais c’est pas grave puisque c’est de l’eau chaude qui tombe!

Ça m’a couté 10$ pour 2h de vélo. C’est pas cher à mon avis! Et il n’y a aucune réglementation pour les vélos: je pouvais donc aller sur la plage, rouler sur les troitoirs, même sans casque! En passant, rouler en vélo dans le sable c’est pas si pire: il y a des parties de la plage qui sont tappées, pour laisser passer les véhicules de services. Par contre, de temps en temps je pognais du sable meuble et là, c’était incontrolable!

C’est vraiment domage qu’il pleuvait car j’ai trouvé un très beau point de vue au bout de l’île.

Pour le reste de la soirée, je suis resté dans ma chambre, à travailler sur mon projet synthèse en écoutant la télé.

15 December 2006

Résumé de la visite Art Déco

La visite était très intéressante. Voici les 2 bâtiments que j’ai retenu pour vous où on y voit très bien les éléments de style. Le quartier historique forme un énorme quadrilataire dans South Beach. Il est protégé par plusieurs règlements et lois.

Read the rest of this entry »

Les couleurs pastelles

J’ai découvert aujourd’hui en faisant le tour guidé du quartier Art déco que la palette de couleurs pastelles a été spécifiquement conçue par un des architectes et a été rendue officielle par une réglementation de la ville. Ainsi, toutes les nouvelles constructions doivent se conformer à cette sélection.

C’est ce qui donne cet esprit d’uniformité dont je parlait tant dans mon autre billet sur l’Art déco. À l’origine, tous les bâtiments étaient blancs, mais avec les ajouts de couleurs, cela fait ressortir grandement les éléments architecturaux.

14 December 2006

Resto italien jazz

Je suis allé souper dans un restaurant italien sur Ocean Drive et je me suis rendu compte après avoir m’être assit que c’était un vrai petit band qui jouait de la musique. Eh bien, les 2 premières tounes qu’ils ont joué était dans le répertoire du stage band cette année! Il le faut le faire! J’ai bien aimé le souper, l’ambiance et tout sauf le serveur: il était stressant. En plus, il m’a même pas dit au revoir après avoir vu que je ne lui laissait pas de tip supplémentaire. Car il faut savoir qu’ici, le tip est toujours inclut dans les factures sous le nom ‘Gratuity’. Or, puisqu’ils mettent déjà 15%, je ne voyais pas le besoin d’ajouter plus!

En plus, ils étaient trop de serveur(e)s. Quand on m’a servit mon assiette – et la je n’exagère même pas – 3 serveurs différents m’ont demandé si je voulais du parmesan. S’ils me l’avaient fait avec le poivre je me serais étouffé avec mes pâtes lol

Tour de ville de Miami

Maison de starJ’ai fait un tour de bâteau aujourd’hui suivi d’un (interminable) tour de bus de la ville. Le bateau c’était le fun, je voyais beaucoup de choses nouvelles, mais le tour de bus ben c’était juste les petits cartiers. Bref, pas de grands édifices, quelques belles maisons, mais surtout le magnifique Hotel Baltimore.

Sur bateau, y’avait de la musique d’ambiance: quel fait comique: la première pièce était Children de Robert Miles, une de mes pièces techno fétiches. J’ai pu voir pleins de maisons de stars: Sylvester Stalone, Frank Sinatra, Jennifer Lopez, Sharone Stone… toute des belles baraques sur des îles artificielles.

Malheureusement, il a plût presque toute la journée: je n’ai pu aller me faire bronzer que 30 minutes!

13 December 2006

Miami

MiamiJe suis passé faire un tour du côté de Miami. J’y suis finalement pas resté longtemps. Miami est à Montréal ce que Miami Beach est à Québec: l’un est salle et dépareillé, l’autre est calme et architecturallement cohérent. Bref, je riste de pas retraverser d’ici à mon départ. Ici c’est le paradis! Reste que les tours du côté de Miami sont assez incroyable. Et avez-vous vu le nombre de tour en construction? On dirait que la ville va doubler de population ou encore qu’une réglementation sur le nombre d’étage vient d’être retirée! Incroyable!

Le style Art-Déco

Art decoComme nous l’apprend Wikipedia, le style Art déco est apparu après la première guere mondiale et s’étale sur presque 2 décénies. C’est un style au lignes épurées où la géométrie est très importante. New York était mon premier contact avec cette époque architecturale et Miami Beach se veut une communion du genre.

Read the rest of this entry »

12 December 2006

Le billet de 1$ américain

Je suis pas sûr si je me suis déjà pleint à ce sujet, mais l’argent américaine est toute de la même couleur. J’ai eu l’air fin au restaurant ce midi quand j’ai tendu un billet de 1$ au garçon pour régler ma note de 12$. Je me demandais pourquoi il ne s’activait pas à me trouver le change de mon 20$. C’est alors que j’ai remarqué mon erreur. Alors, j’échange mon billet pour un 20$ et il me rends la monnaie: 8 billets de 1$! Alors la cé le comble, déjà que le chauffeur de taxi m’en avait refilé un tas. J’avait 4 billets de 20$US dans mes poches à l’attérissage. Maintenant, j’ai plus de 20 billets totalisant 60$ lol Ça épaissit inutilement le portefeuille!

Luck Merville

Ah oui j’ai oublié de le mentionner, j’ai eu la ‘chance’ de voyager dans le même avion que Luck Merville. Bon, ça m’a prit du temps à le reconnaitre derrière ses grosses lunettes fumées Prada (qui valent 300$ US chez SunGlasses Hut, j’ai pu voir ça en me cherchant de quoi cacher mes yeux). Bref, il est à Miami.

Pour ceux que ça intéresse, j’ai pu voir qu’il est l’heureux propriétaire d’un MacBook Pro 17”. Par contre, il s’emblait aussi avoir un PDA équipe de Windows Mobile… donc peu de consistence dans ses choix!

L’Avion

Pour mon premier voyage a vie en avion, je peux pas dire que j’ai fait preuve de retenue. J’étais litéralement mort de stresse. J’avais mit mon cadran à 4h00 pour ne pas manquer mon vol, mais inutile, à 3h30 j’avais les yeux ronds. Heureusement car j’avais mal noté l’heure de départ, l’avion partait 45 mins plus tôt que je le pensais!

Read the rest of this entry »